CONDITIONS GÉNÉRALES D'UTILISATION

On rigole on rigole, mais va bien falloir se les coltiner ces Cégéhues. Pour la petite histoire on en avait mis des basiques par défaut, sauf qu’après des cas litigieux, on a vu à quoi ça pouvait servir. Donc les conditions d’utilisation c’est autant pour te protéger toi le joueur, que nous, Pixcook… On peut se tutoyer ?

1. Acceptation des conditions d'utilisation
L’utilisateur, que nous appelons joueur, vu qu’on est entre nous et qu’il s’agit quand même d’une application destinée à s’amuser, est libre d’adhérer ou non à la présente plate-forme Battle[Ville]. Cette dernière inclut une application mobile et un site internet, reposant sur une base de données commune. Néanmoins, l’utilisation, c’est-à-dire la création de compte, la connexion identifiée au service, la lecture/écriture de commentaires, et la localisation à cette base de données, équivaut à une acceptation des présentes conditions d’utilisation. On n’a pas fait tout ça pour qu’on puisse rentrer comme dans un moulin non plus.

2. Collecte des informations personnelles
Pour que le jeu fonctionne, on récolte certaines informations, semées avec amour :
- Le pseudonyme du joueur (il peut s’appeler B0g0ssdu75 s’il veut, hein) ;
- Une adresse e-mail qui sert uniquement à envoyer les demandes d’amitié, et à dialoguer avec nous quand il y a un soucis (à votre écoute, coûte que coûte) ;
- Son mot de passe crypté (franchement on y comprend rien mais il paraît que ça sert) ;
- Le camp choisi par le joueur, parce que sinon ça ne rime à rien pour un jeu de capture ;
- Les coordonnées latitude/longitude de son appareil, vu que c’est le principe du jeu, mais uniquement au moment du lancement de l'application, et lorsqu'il appuie sur les boutons « checker », « charger », ou « miner », le reste ne passe même pas par nos serveurs ;
- Nous attribuons à son appareil un identifiant pour repérer les éventuels double comptes ;
- Les adresses IP utilisées, pour détecter les partages de connexion trop récurrents ;
- Les commentaires qu’il peut poster sur les news et mur de camp du jeu, ainsi que les e-mails qu’il nous envoie directement pour régler ses petits soucis.

Évidemment le joueur peut refuser de nous fournir tout ou partie de ces informations, mais dans ce cas, il ne pourra pas accéder à toutes les fonctionnalités du jeu. Genre, s’il désactive la localisation de l’application mobile (no shit Sherlock), ou les cookies du site. C’est bon les cookies, mangez-en. Enfin avec modération, on voudrait pas avoir des procès sur le dos pour malnutrition.

3. Utilisation des informations personnelles
AUCUNE information n’est transmise à une entreprise tierce, ni organisme gouvernemental, ni civilisation extraterrestre, ni divinité quelconque, ni même à Chuck Norris. Parce que l’on trouve que le spam c’est du gros caca en barre. La seule chose que l’on peut éventuellement faire avec, hors classements de fin de saison bien sur, ce sera des infographies marrantes où les joueurs ne seront pas cités nommément. Et encore quand on aura le temps, ce qui n’est pas gagné.

4. Informations non-personnelles
Pixcook collecte aussi des informations non nominatives sur les joueurs quand ils interagissent avec notre plate-forme. Dans les informations non personnelles il y a le type de navigateur, le type d'appareil, le système d'exploitation, le fournisseur de service Internet utilisé, le numéro de version de l’application, l’origine géographique (pays/ville), la langue… Pas mal de choses donc, mais qui ne sont reliées à personne en particulier, juste un gros amas de données. Tout ça nous aide pas mal à améliorer l’expérience de jeu et corriger les problèmes rencontrés.

5. Double-comptes
La règle est simple : 1 joueur = 1 appareil = 1 compte.

Le système de capture et le classement des camps sont basés sur le fait que tous les joueurs ont un nombre défini de « cœurs » (unités d’action), à disposition sur un temps donné. Avoir plusieurs comptes et/ou appareils utilisés pour jouer est interdit. Nous repérons lorsque plusieurs comptes sont utilisés sur un même appareil. De même, prêter son appareil à un autre joueur ou utiliser trop régulièrement un partage de connexion n’est pas très réglo. Utiliser des appareils de démonstration en magasin et agence de téléphonie est également interdit. Ou alors si vous n’avez pas encore de téléphone, mais dans ce cas-là il vaut mieux l’acheter avant et prendre un abonnement, comme tout le monde.

En cas de forte suspicion les comptes concernés sont suspendus, et en l’absence de réaction supprimés (avec les points marqués) au bout de deux semaines, voir moins si la fin de saison approche.

6. Triche à la localisation
Tout le principe du jeu repose sur la mobilité du joueur, avec ce fabuleux outil moderne qu’est le smartphone. Nos meilleurs joueurs déploient des efforts parfois surréalistes pour aider leur camp et grimper en tête du classement, ce pour quoi nous avons le plus grand respect. Choisir sa localisation sans avoir à se déplacer, via une application tierce ou en accédant directement à nos webservices, est donc également prohibé. En cas de triche repérée par notre protocole, même sanction que pour le double-compte : c’est suppression directe, sans avertissement de notre part. Non mais !

7. Suspension et suppression de compte
Tout compte peut être supprimé si le joueur nous en fait la demande par e-mail, effaçant du même coup tous ses points marqués, ainsi que l’intégralité des informations que nous avions sur lui (voir article 2). Si le joueur a réalisé plus de 5 checkins passé les 3 premières semaines de la saison en cours, la suppression ne sera effective qu’à la Récré pour ne pas pénaliser son équipe et respecter le délai de 2 mois imposé par la CNIL. Un compte peut également être suspendu, voire supprimé, pour cause de triche avérée (voir articles 5 et 6).

Quelle qu’en soit la raison, le joueur a toujours le droit de recréer un compte, soumis aux même conditions. Lorsque le compte est supprimé, ses achats intégrés éventuels (5e cœur, mines, boucliers, etc.) disparaissent également. Ni les systèmes monétaires d’Apple, ni ceux de Google, ne nous permettant de rembourser directement le joueur, nous pouvons en revanche recréditer ses achats sur un compte qu’il aura recréé, ou celui d’un ami à sa convenance, s’il en fait la demande.

8. Fair-play du jeu
BattleParis est un jeu, mais un jeu à part, d'un type nouveau et ancré dans la réalité. Saison après saison certains joueurs poussent à bout les limites des règles, dénaturant parfois ce que nous considérons être l'éthique du jeu, où tous les joueurs et les toutes les équipes partent avec les mêmes moyens et la même appréciation des règles. Si des joueurs ou une équipe trouvent une faille dans le système ou les règles et contreviennent à l'esprit de fair-play, nous nous réservons le droit de disqualifier cette équipe ou ce joueur, même rétro-activement. Ce n'est pas parce qu'il n'y a toujours pas d'arbitrage vidéo dans le foot qu'on devrait faire pareil.

9. Ajout et modification du contenu au jeu
Battle[Ville] contient un grand nombre de contenu éditorial sur la ville concernée, rédigé par notre équipe, ou par des joueurs voulant nous donner un coup de main. Comme on n’est pas riches mais pas salauds pour autant, on leur donne une jolie médaille exclusive dans le jeu, « Gratte-Papier », de niveau 2. Nous assumons l’entière responsabilité du contenu validé par nos soins, qu’il s’agisse des descriptions, points d’intérêts et médailles du jeu. En contrepartie, ce contenu relève de la propriété intellectuelle de Pixcook, et nous nous réservons le droit de l’ajouter ou de le retirer à tout moment. Idem pour les points d’intérêt « Space Invaders ».

10. Publicité
Des bannières publicitaires sont affichées par défaut sur l’application mobile, il faut bien vivre ma bonne dame. Celles-ci proviennent des régies iAd et Burstly, nous n’avons donc aucun contrôle dessus et ne pouvons en être responsable, surtout si vous cliquez dessus. Alors là on ne sait pas ce qui peut se passer. Chuck Norris pourrait très bien sortir de l’écran ou vous pourriez gagner au loto. Ou juste tomber sur une page proposant de télécharger une application moins bien que Battle[Ville], on n’en sait rien. Dans tous les cas vous serez soumis à leurs Cégéhues à eux, et plus aux nôtres.

11. Responsabilité physique et morale
Battle[Ville], et par extension Pixcook, ne peuvent être tenus responsables des pertes/vols/chocs subit par les appareils et leurs joueurs durant l'utilisation de l'application. Ou plutôt les joueurs et leurs appareils. Voilà, là c'est plus logique. De même, nous ne pouvons être tenus responsables des avatars choisis et des propos tenus par les joueurs envers d'autres joueurs ou groupe de personnes, qu'ils soient offensants, à caractères racistes, sexuels, ou crîme commit envers cette pauvre langue française… Mais on vous rassure, la grande majorité de nos joueurs sont des gens bien élevés. Si des insultes sérieuses sont avérées, on se réserve le droit de suspendre le compte pour 72 heures.

Si un ou plusieurs joueurs participent à une mauvaise ambiance dans le jeu (insultes, provocations…), ils sont avertis par mail une première fois, et désactivés 7 jours directement en cas de récidive.

12. Changement des règles de confidentialité
Pixcook se réserve le droit de modifier ce document. Lorsque nous le faisons, nous l'indiquons à la fin du document. Nous encourageons les joueurs à consulter cette page fréquemment afin d'être au courant des modifications.

13. Contact
Si vous avez des questions concernant ces règles de confidentialité, les pratiques de Battle[Ville] ou vos relations avec le jeu, vous pouvez nous contacter à l'adresse suivante :

Pixcook
BattleParis
78 rue Compans
75019 Paris
contact@battleparis.com

Ce document a été mis à jour le 1er septembre 2016.